Et si le bien-être de vos plantes se trouvait dans vos déchets de cuisine ?

Les déchets organiques représentent 40 à 60 % de la poubelle moyenne d’un ménage. Il est possible de les valoriser pour diminuer la quantité des déchets pour nourrir et fortifier vos plantations.

Parlons un peu végétal...

Vous venez d'acheter une nouvelle plante, son terreau est encore fertile mais au bout de quelques mois, il va finir par s'épuiser. Je vous propose des solutions douces pour remplacer les engrais industriels par des engrais naturels, faciles à mettre en œuvre dans votre quotidien.


Avant toute chose, connaissez-vous les besoins nutritifs essentiels des plantes, en dehors de l’eau et la lumière, bien sûr… ?

(En intérieur comme en extérieur) les plantes ont principalement besoin de 3 éléments organiques pour les aider dans leur développement. On les appelle oligo-éléments ou nutriments, et notamment les fameuses NPK (que l’on voit sur les étiquettes des engrais vendus dans le commerce) :

- N pour l’azote : il permet de stimuler la croissance des plantes et d’assurer également la pousse et la qualité du feuillage.

- P pour le phosphore : il favorise le développement racinaire et aide à la floraison.

- K pour le potassium : il est nécessaire pour la circulation de la sève et permet de renforcer la plante contre les attaques de ravageurs ou des maladies. Il est également utile pour la floraison et maturation des fruits.


1. LA PEAU DE BANANE

STOP… ne jetez plus vos peaux de bananes à la poubelle, riches en azote et potassium, elles sont un fertilisant de premier choix pour vos plantes d’intérieur et d’extérieur !

Plus concrètement, voici quelques trucs et astuces pour une utilisation optimum de vos peaux de banane dans vos plantations :

{PLANTES À FLEURS} Grâce au potassium contenu dans la peau de banane, cet apport va favoriser la floraison et la fructification de vos plantes.

> Disposez, alors, quelques lanières de peau de banane au pied de vos plantes à fleurs,vos rosiers vont adorer !

{POTAGER} les plantes gourmandes comme les tomates, les aubergines ou les courges profiteront de cet apport.

> Placer au fond de votre trou de plantation une peau de banane enroulée. En se décomposant, elle va libérer des éléments nourrissants.

En période de semis, la peau de banane peut être également un fortifiant efficace pour le développement de vos graines.

{COMPOST} pour celles et ceux qui ont un compost, la peau de banane va améliorer la qualité de votre compost en apportant en plus, fer et magnesium. Ces deux minéraux sont des éléments vitaux favorisant le développement des micro-organismes qui interviennent dans le processus de compostage.

{BIODIVERSITÉ} Le sucre contenu dans la peau de banane attire particulièrement les insectes pollinisateurs comme les papillons ou les abeilles.

> Placer quelques lanières de peau de banane, çà et là sur les tiges de vos végétaux, pour les attirer. Je vous rappelle que la pollinisation est un processus indispensable pour la reproduction des plantes.


Attention, instant « make-up » plantes vertes !

{EAU D'ARROSAGE} Pensez à enrichir votre eau d’arrosage en faisant mariner, quelques jours avant, des lanières de peau de banane pour arroser vos plantes de cette eau enrichie. Les orchidées vont adorer ce petit soin fortifiant !

{BRILLANCE DU FEUILLAGE} un gommage peau de banane pour nettoyer efficacement vos plantes vertes, la poussière n'y résistera pas et les feuilles seront brillantes et bien nourries. Cela facilitera la photosynthèse sur vos plantes.

{BOUTURAGE} une alternative à la bouture dans de l’eau… Vous pouvez aussi utiliser la banane en entier comme support au développement racinaire de vos boutures !

> En pratique, creusez légèrement une partie de la banane (comme un trou de plantation) pour planter la jeune bouture et faciliter le développement de son système racinaire pendant quelques semaines avant de la mettre en terre.



2. PLUTÔT THÉ OU CAFÉ ?

Conservez vos sachets de thé / thé en vrac ou votre marc de café pour fertiliser la terre dans votre jardin mais aussi pour vos plantes d’intérieur.

Veillez à les utiliser sec, l’eau d’arrosage dessus se chargera de les ré-humidifier, pour éviter des développements de moisissures.

En cas d’absence sur un long week-end par exemple, utilisez le thé en sachet pour hydrater en compte-goutte votre plante. Les feuilles de thé continueront de diffuser leur nutriments et enrichiront durablement la terre en se décomposant.



3. LES COQUILLES D'ŒUFS

Les coquilles d’œufs sont une source incroyable de minéraux, et notamment de calcium, magnésium ou potassium. Une richesse que l’on met au service de nos plantes. Émiettez finement la coquille et disposez les morceaux autour de la plante. Les éclats de coquilles d’œuf chargeront durablement la terre en éléments nutritifs.

Les coquilles d’œuf peuvent également faire « barrage » pour protéger vos plantations extérieurs des limaces ou escargot, au même titre que la cendre ou la bière.


4. L'EAU DE CUISSON

À utiliser non salée et avec des légumes bio.

Le recyclage en cuisine s’opère partout. L’eau de cuisson est un élément très intéressant pour alimenter les plantes vertes. Uniquement lorsqu’elles ne sont pas salées, les eaux des légumes ou des œufs sont une source précieuse de vitamines et minéraux récupérés lors de la cuisson.

Une fois refroidi, le bouillon se verse au pied des plantes.

Même utilisation pour l’eau des pommes de terre, qui, encore chaude cette fois-ci, tue naturellement les mauvaises herbes. On veille donc à ne viser que les pousses indésirables.

En revanche, les légumes cuits à la vapeur gardant leurs propriétés, cette eau de cuisson ne pourra être utilisée.


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout